Le projet Àni Private Resort est un peu particulier car il est à la fois un projet d’hôtellerie, et un projet caritatif par la création d’Àni Art Academy (ONG), école d’art. Située sur un terrain proche du resort, son fonctionnement est indépendant et son financement est assuré par les revenues d’Àni Private Resort. C’est une programmation voulue par le client et propriétaire, qui souhaitait que ses projets à travers le monde puissent bénéficier à la population locale. Aujourd’hui, six Academies sont ouvertes avec l’ambition d’en réaliser à travers le monde. Le travail que nous avons réalisé sur ces deux projets en un, Àni Private Resort et Àni Art Academy, est intrinsèquement lié à la topographie des lieux et, par extension, au paysage.

Le terrain pour l’école s’étend sur 1 hectare bordé de rizières et adossé à une forêt. La conception ne s’arrête pas aux bâtiments mais s’étend aux terrasses, jardins et cheminements pour créer un ensemble où la frontière entre le bâti et le paysage s’estompe. Le paysage est pensé comme un prolongement du projet architectural. Ainsi les murs de soutènement, construits en pierre brun foncé modèlent le terrain et deviennent les plateformes sur lesquelles les pavillons en ossature bois, avec leurs grandes toitures à débord, sont posés. L’école est organisée en trois ateliers de dessins agencés en longueur selon le modèle d’enseignement de l’artiste Anthony J. Waichulis. Utilisant la déclivité naturelle du terrain, les ateliers sont parallèles aux pentes, avec des coursives qui longent les façades. Les toits sont de simples rectangles de tuiles d’argile soutenus, le long des coursives par un alignement de colonnes en V. Au centre, un espace ouvert distribue les ateliers et les espaces communs.

École d’Art / ÀNI Art Academy : 665 m²

Dikwella, côte sud du Sri Lanka

Crédit photos : Timothy Jahn, Tristan Laurens Bernard

Autres projets construits

Tous les projets

À voir aussi